CM version 2 - Paul Auster - The New York Trilogy (1985)

Aller en bas

CM version 2 - Paul Auster - The New York Trilogy (1985)

Message par Anaïs le Mer 20 Oct - 21:27



A six heures trente, il rejoignit la porte 24 / se planta devant la porte 24. Le train était attendu à l'heure, depuis la position privilégiée qu'il occupait au milieu de l'entrée, Quinn estima que ses chances d'apercevoir Stillman étaient bonnes /qu'il avait de bonnes chances […]. Il sortit la photo de sa poche et l'examina à nouveau en faisant tout particulièrement attention aux yeux. Il se rappela/ait avoir lu quelque part que les yeux étaient le seul trait du visage qui ne changeait jamais. De l'enfance à la vieillesse ils restaient identiques et en toute théorie un homme quelque peu avisé / possédant des pouvoirs de perception / une acuité particulière était capable de regarder au fond des yeux d'un enfant sur une photo et de reconnaître le même individu à un âge avancé. Quinn avait qq doutes / n'était pas tout à fait convaincu, mais c'est tout ce dont il disposait, son seul pont vers le présent. Mais le visage de Stillman ne lui disait toujours rien.

(suite) Le train était bondé, et à mesure qu'ils s'engageaient sur la passerelle et se dirigeaient vers lui, les passagers formèrent rapidement une foule. Quinn fit nerveusement claquer le cahier rouge contre sa cuisse droite, se leva sur la pointe des pieds et scruta la foule. Bientôt il se trouva submergé par une véritable marée humaine. Il y avait des hommes et des femmes, des enfants et des personnes âgées, des adolescents et des nourrissons, des riches et des pauvres, des Noirs et des Blanches, les Asiatiques et les Arabes, des hommes en/vêtus de marron, gris, bleu, vert, des femmes en rouge, blanc, jaune et Le train était bondé, et à mesure qu'ils s'engageaient sur la passerelle et se dirigeaient vers lui, les passagers formèrent rapidement une foule. Quinn fit nerveusement claquer le cahier rouge contre sa cuisse droite, se leva sur la pointe des pieds et scruta la foule. Bientôt il se trouva submergé par une véritable marée humaine. Il y avait des hommes et des femmes, des enfants et des personnes âgées, des adolescents et des nourrissons, des riches et des pauvres, des Noirs et des Blanches, les Asiatiques et les Arabes, des hommes en/vêtus de marron, gris, bleu, vert, des femmes en rouge, blanc, jaune et rose, des enfants en baskets/tennis, souliers, bottes de cow-boys, des gros, des minces, des grands, des petits, tous différents les uns et les autres, chacun irréductiblement lui-même/chacun absolument unique. Quinn les observait tous, cloué à son poste, comme s'il avait recueilli dans ses yeux / ses yeux concentraient son être tout entier. Chaque fois qu'un homme d'un certain âge approchait, il se préparait à voir / ce que soit/fût Stillman. Ils passaient trop rapidement pour lui laisser le temps d'être déçu, mais dans chacun de ces visages âgés il lui semblait voir un présage de ce que serait le vrai Stillman et à chaque nouveau visage il modifiait ses attentes, comme si ces hommes âgés qui s'accumulaient / se succédaient annonçait l'arrivée imminente de Stillman lui-même. Pendant un bref instant, Quinn pensa « C'est donc à ça que ressemble le métier de détective ». Mais à part ça il ne pense à rien / mais ce fut sa seule pensée. Il observait / guettait, immobile au milieu de la foule mouvante / grouillante, il observait / guettait.rose, des enfants en baskets/tennis, souliers, bottes de cow-boys, des gros, des minces, des grands, des petits, tous différents les uns et les autres, chacun irréductiblement lui-même/chacun absolument unique. Quinn les observait tous, cloué à son poste, comme s'il avait recueilli dans ses yeux / ses yeux concentraient son être tout entier. Chaque fois qu'un homme d'un certain âge approchait, il se préparait à voir / ce que soit/fût Stillman. Ils passaient trop rapidement pour lui laisser le temps d'être déçu, mais dans chacun de ces visages âgés il lui semblait voir un présage de ce que serait le vrai Stillman et à chaque nouveau visage il modifiait ses attentes, comme si ces hommes âgés qui s'accumulaient / se succédaient annonçait l'arrivée imminente de Stillman lui-même. Pendant un bref instant, Quinn pensa « C'est donc à ça que ressemble le métier de détective ». Mais à part ça il ne pense à rien / mais ce fut sa seule pensée. Il observait / guettait, immobile au milieu de la foule mouvante / grouillante, il observait / guettait.
avatar
Anaïs
Admin

Messages : 578
Date d'inscription : 13/10/2010
Age : 27
Localisation : Paris / Chamvres
Emploi/loisirs : Etudiante bibliophile
Humeur : Flegmatique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gruestory.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum