TD (groupe 1) - texte 4 - Benjamin Black, The Silver Swan (2008)

Aller en bas

TD (groupe 1) - texte 4 - Benjamin Black, The Silver Swan (2008)

Message par Anaïs le Mer 5 Jan - 23:41



Quirke ne reconnaissait pas ce nom. Il lui semblait familier, mais il ne parvenait pas à mettre un visage dessus / associer un visage. De temps en temps, quelqu'un
ressurgissait sans crier gare de son passé, son passé d'alcoolique, quelqu'un qu'il avait oubliait, qui lui demandait un prêt ou lui proposait de le mettre sur un coup sans risque ou qui voulait juste reprendre contact pour rompre la solitude ou seulement pour savoir / s'assurer qu' / s'il était toujours vivant et si l'alcool n'avait pas eu le dernier mot. La plupart du temps il décourageait leurs avances en marmonnant des excuses / évoquant en marmonnant la surcharge de travail, tout ça... Cela aurait du être facile pour
celui ci puisque ce n'était qu'un nom et un téléphone,

Billy Hunt.

Que réveillait donc ce nom en lui ? Un souvenir oublié ? Ou, plus inquiétant, un pressentiment ?
Il mit le bout de bout de papier sur un coin de son bureau et tenta d'ignorer sa présence / de faire comme s'il n'était pas là.
Au plus fort de l'été, cette journée était torride et étouffante et dans les rues l'air était chargé d'un fin voile / linceul de fumée mauve qui le faisait se réjouir de la fraîcheur et du calme de son bureau sans fenêtres, au sous-sol du service anatomopathologie. Il posa sur le dossier de sa chaise sa veste de costume, retira sa cravate sans en défaire le
nœud, ouvrit deux boutons de sa chemise et enfin s'assit à son bureau métallique tout encombré. Il aimait l'odeur familière de ce lieu, un mélange d'odeur de fumée de cigarette, de feuilles de thé, de papier, de formol et de quelque chose de plus, de musqué et charnel, sa contribution personnelle.

Il alluma une cigarette et son regard dériva à nouveau vers le morceau de papier sur lequel était écrit le message de Billy Hunt : juste le nom et le numéro que la standardiste avait griffonné au crayon et ces mots : « appelez moi s'il vous plait ? ».

Sans raison apparente, il se surprit à évoquer ce moment au pub McGonagle's où 6 mois plus tôt, ivre, la tête lui tournant au milieu du vacarme des réjouissances de Noël, il avait soudain aperçu son propre visage, rougeaud et bouffi, l'oeil vitreux, reflété au fon de son verre de whiskey et où, sans savoir d'où lui venait cette certitude, il avait pris conscience de fait qu'il venait de boire son dernier verre. Il était sobre depuis. En dépit de ses années passées dans la salle de dissection, il était secretement persuadé que le corps avait une conscience à lui, une connaissance de lui-même et même meilleure que ce que l'esprit imagine qu'il possède. Le verdict prononcé ce soir là par ses tripes, son foie gonflé et son ventricule cardiaque était définitif et sans appel.


Dernière édition par Anaïs le Jeu 13 Jan - 5:05, édité 1 fois
avatar
Anaïs
Admin

Messages : 578
Date d'inscription : 13/10/2010
Age : 27
Localisation : Paris / Chamvres
Emploi/loisirs : Etudiante bibliophile
Humeur : Flegmatique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gruestory.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: TD (groupe 1) - texte 4 - Benjamin Black, The Silver Swan (2008)

Message par Anaïs le Mer 12 Jan - 3:24

Bouuhouu, je peux pas poster d'image depuis la fac'... C'te vieille censure ^^
avatar
Anaïs
Admin

Messages : 578
Date d'inscription : 13/10/2010
Age : 27
Localisation : Paris / Chamvres
Emploi/loisirs : Etudiante bibliophile
Humeur : Flegmatique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gruestory.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum